Archive pour août, 2009

août 07 2009

Chambéry: du pain bio,cuit au feu de bois.

Eric Imbert devant son four à bois

Eric Imbert devant son four à bois

 Boulangerie de la gare
32 rue de la gare
73000 Chambéry
tel:0479688361.

Voilà encore une boulangerie comme je les aime. Devant la porte entrouverte du magasin vous humez l’odeur de bon pain qui vous envahit. C’est ce qui m’a incité à entrer, alors que je passais incidemment dans la rue.
Là ,j’y ai rencontré Eric Imbert, un homme passionné par ce qu’il fait. Il aime vous montrer son four à bois,(en plein Chambéry). Un gros tas de bois trône dans la partie droite du magasin, la chaleur de la cuisson vient jusqu’à nous.
Il nous propose un morceau de pain: la croûte est belle ,épaisse sans trop de dureté ,craquante, la mie onctueuse. le pain a un leger goût de noisette. Divin quoi!
 Quand il nous offre un peu d’une de ses spécialités: la pogne pur beurre ,je me retrouve tout bonnement chez ma grand mère aux grandes vacances. C’est dire!!!!
Cet artisan travaille  essentiellement en bio. Toutes ses farines sont soigneusement selectionnées. (Ce jour là il y avait sur place son propre meunier celui des  Grands Moulins de Thuile: réputés pour travailler ses farines à l’ancienne.).
La baguette blanche tradition  par exemple est pur blé; tous ses pains sont au levain cuits directement au four.

boulangerie-0061

Outre tous les pains traditionnels, la boulangerie offre une large gamme de pains spéciaux. Le pain de seigle est excellent,la petite pâtisserie mérite que l’on s’y attarde.

Pas encore de commentaire

août 03 2009

Saint-Baldoph: un caviste compétent

Le Cellier des Chènes
606 route d’Apremont
73190 Saint-Baldoph
tel:0479283690

Wiully Blanc vous accueille

Sur la route  d’Apremont ,depuis fort longtemps déjà ,(gage de sérieux) la famille Blanc a ouvert ce magasin qui regorge véritablement de belles bouteilles.
Il faut dire que chez les Blanc on connait véritablement ce qu’est le VIN, puisque eux- mêmes sont des vignerons qui ont des vignes sur la commune,qui travaillent le raisin avec art, qui vinifient ,et qui vendent leur production au cellier même.
Alors s’informer sur telle ou telle bouteille auprès de Willy,le fils: homme affable et disponible auprès des clients, relève d’un plaisir extrème car on sent quelqu’un qui connaît  de quoi il parle et qui ne peut être que de bon conseil pour une acquisition.

Evidemment toutes les régions sont représentées,(peut être un effort à faire sur les Alsace) tous les grands crus de Bordeaux, toutes les appelations de Bourgogne sont présents, et ce qui m’a particulièrement plu ce sont les vins de Savoie très présents. Entre autre, Le Cellier offre à la vente une gamme de Mondeuse de Savoie où les grands noms en la matière sont là: Magnin-Genoux-Bouvet-Vuillien-Barlet. (de quoi faire son choix!!)

Dans ma démarche de vins offrant un bon rapport qualitè-prix j’ai opté pour:

La gamme du domaine Blanc (Apremont :5 E- Roussette: 5,80 E)

Toutes les Mondeuses dont j’ai parlées précedemment:(de 6 E à 21 E pour la plus prestigieuse: Bouvet Charles « Guillaume Charles ».)

Lirac blanc  2008 vignerons de Roquemaure:(6 E)

Côtes du Rhône village (rouge)2008 « Pierres Brisées » (bio) :(7,50 E)

Toute la gamme en rouge des caves de Cairanne :(de 2,70 à 5,20 E)

Les rosée  Côtes de Provence de St Andrè de Figuières :(de 5,9à à 8 E)

Une mention particulière pour un vin étonnant en pétillant:
Altadia Méthode traditionnelle Domaine Blanc :(6,80 E)

(l’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modèration)

 

1 commentaire

août 03 2009

Aile de raie à la moutarde à l’ancienne.

raie-003

Ingrédients: pour 4 personnes

2 ailes de raie préparées par le poissonnier.

6 cuillerées à soupe de moutarde à l’ancienne

3 cuillerées  à soupe d’huile d’olive

4 fonds d’artichaut  (hors saison, les prendre en boîte)

2 cuillerées  à soupe de crême fraîche.


Ustensiles:

4 cercles de 8 cm de diamètre, 4 cm de haut.

Faire cuire dans un litre d’eau salée les ailes de raie pendant 6 à 7 minutes.

Retirer du feu, égoutter sur un papier absorbant .

Gratter la chair de raie avec une fourchette; placer cette chair dans un saladier.
Ajouter à la chair, moutarde,huile d’olive;mélanger.

Mixer ,en ajoutant la crême fraîche ,les fonds d’artichaut de façon à obtenir une  mousse lisse. Réserver.

Remplir les cercles au 3/4, tasser légèrement, ajouter la mousse d’artichaut pour complèter les 4/4
Laisser au froid pendant une heure.

Pour accompagner ce plat d’entrée , j’ai choisi pour vous:

Moulin de Lève
vin de pays des côtes de Thongue 2008 
Chardonnay, Muscat petit grain.

une cuvée qui allie rondeur et fraîcheur. Nez floral avec des touches abricotées. Excellent pour une alliance avec le côté moutardé de la raie.

Ce vin est disponible à l’unité: (5,50 Euros)
Plaisirs du vin
207 avenue du Grand Verger
73000 Chambéry
(Prix indicatif: août 2009)

Pas encore de commentaire

août 02 2009

Restaurants dans la périphérie du lac:pourquoi aucun menu à 14,50 Euros ,à dîner?

J’arrive de quelques jours de villégiature en Bretagne, après m’être arrêté en Anjou ( Angers) et en Touraine (Amboise).
Fidèle à mes habitudes je choisis chaque fois  pour dîner un restaurant qui apparait dans les guides (Michelin,Gault, Champérard ,Routard etc) et chaque fois je choisis le menu de base (c’est un bon test).
J’ai mangé dans 9 restaurants différents ,dont 7 en Bretagne dans la région de Dinard ,Saint Malo,Dinan,Cancale.
Tous les restaurants proposaient des menus à 14,50 Euros.Ces menus se composaient tous ,d’une mise en bouche ,d’ une entrée, d’un plat ,d’un dessert.L’entrée chaque fois était digne d’une entrée,(ex: raie à l’ancienne, moules du Mont St Michel, crabe farci, araignées de mer farcies etc…) Le plat principal souvent  du poisson (Daurade grise,calamars,filet de loup ,9 huîtres n° 4 etc…) mais aussi des viandes (agneau pré salé du mont Saint Michel,rognons à la bretonne ,etc)…Les desserts traditionnels : crême brûlée, parfait au chocolat,île flottante,mille-feuille etc…

Alors pourquoi ne peut -on Rien trouver de semblable dans notre région touristique?
Je me suis penché sur les menus proposés le soir,dans diffèrents établissements( 7 restaurants) de la rive est du lac du Bourget..Le  premier menu au prix le moins élevé est à 21 Euros. Le plus cher à 28,50 Euros. La moyenne à 25 Euros. En outre,le contenu des menus est loin d’être aussi interessant que ce que j’énumerais à l’instant. Curieusement, les entrées sont chaque fois des salades accomodées diféremment certes ,mais les produits proposés ne sont pas chers!. (On devrait militer contre la salade au restaurant,elle sert uniquement à remplir l’assiette ,c’est le trompe l’oeil de la cuisine.)
Je vous laisse libre arbitre devant ce constat, mais moi , ça me met dans une humeur vagabonde et je me refuse à rentrer dans ce jeu des prix trop lourds pour cette cuisine proposée.
Ah! encore une anecdote: à Angers (le Bouchon angevin: 1°menu  à 14,50 Euros ),je m’étonnais des prix doux en discutant avec le patron: réponse : »on s’en sort » .ALORS….

Pas encore de commentaire

août 01 2009

Des vins de Savoie bio d’une grande qualité.

Giachino Fréderic
La Palud
38530 Chapareillan
tel:0476455711
domaine-giachino.fr

Fréderic dans ses vignes.

Fréderic dans ses vignes.

 Aller à la rencontre de Fréderic Giachino est un moment d’une grande intensité. Tout d’abord il faut monter à la Palud ,petit hameau situé sur la route du Granier à flancs de montagne, et la route est un enchantement au milieu des vignes.Puis vous rencontrez Fréderic qui ne vous laisse pas insensible. Aussitôt qu’il vous parle, on sent la passion dans ses yeux, dans ses paroles. Il vous explique qu’il exploite un petite prorièté de 8 hectares et demi en compagnie de son épouse Marie Dominique et de son frère David.
Installés depuis 23 ans ,ces vignerons ont décidé il y a 4 ans de tourner le dos à la méthode traditionnelle et de s’engager dans le bio.
Leur démarche est donc une simplification dans la cave: très peu de dose de cuivre, très peu  de soufre, débourbage à froid pour les blancs ,aucune levure exterieure et un élevage sur lie jusqu’à la mise en bouteille.

Dans les éboulis argilo-calcaires ( pour Apremont,Monfarina ,Mondeuse )ou sur les moraines d’anciens glaciers du Grésivaudan (pour La Roussette),avec certains plans ayant 70 ans au moins, ces vins prennent toute leur ampleur d’autant plus que les rendements sont très controlés (50 hectos hectare maximum.)

J’ai goûté pour vous:
Apremont 2008  blanc (cépage jacquère.)
 Nez minéral et fruité. Bouche  citronnée tout d’abord,  puis ample et longue avec des nuances de bergamotte et d’ananas.

Monfarina 2008  blanc (cépage jacquère)
Couleur jaune pâle,senteurs exotiques rappelant  le fruit de la passion, et  le lichti. Vin minéral amenant les agrumes. rondeur et persistance.

Roussette de Savoie 2008  blanc (‘cépage Altesse).Nez  de coing, ananas. bouche opulente, avec des notes beurrées.

Mondeuse 2008. (rouge). Vin avec une robe rubis aux reflets violacés. Aromes de groseille et de griotte, persistance en bouche avec des notes épicées et torréfiées.

Fréderic et David :volà ce qu'est un peu le bio!!!

Fréderic et David :voilà ce qu'est le bio!!! La pioche!!!

Tous ces vins sont en vente dans différents établissements de la région dont:
Casabio
26 quai de la Rize 73000 Chambéry
tel:0479607250

 Plaisirs  du vin
207 avenue du Grand Verger
73000 Chambèry
tel:0964076375

Le cellier des Chènes
606 route d’Apremont
73190 Saint-Baldoph
tel:0479283690

(l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération)

4 commentaires

août 01 2009

Tresserve: Un resto à essayer.

l’Annexe  ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
205 bord du lac
73100 Tresserve
tel: 0479352564
site officiel: www.restaurant-lannexe.com/

raie-001

Bord du lac du Bourget:  hantise assurée pour celui qui cherche un restaurant d’un niveau satisfaisant. J’opterai  pour  l’Annexe,  un des rares qui soit suceptible de vous satisfaire si vous êtes tourné vers le Bon. Certes mon appréciation sera inégale, mais c’est sans doute ce que l’on fait encore de mieux sur cette rive du lac!
On nous propose à midi la possibilité d’opter pour  1,2,ou 3 plats (8 E,12 E,16 E); c’est intéressant car même si les portions ne sont pas gargantuesques, les produits sont bons,bien élaborés , la présentation sympathique, et nous laissent une bonne image du repas.

On est servi dans un endroit décoré avec goût et modernisme, dans une salle toute en lumière naturelle, dans des couleurs douces.
A partir du printemps,on peut manger sur une  belle terrasse ( avec le seul gros inconvénient cependant qui est d’être trop près de la route (20 m) et le passage incessant des véhicules est très désagrèable)

Le soir le premier menu (‘je me fonde toujours sur le premier menu pour juger un restaurant) est proposé à 27 Euros et devient moins intéressant qu’à midi.
J’ai opté pour:  une salade du marché saumon- un vol au vent  poisson crevettes-une glace au genépi: plats simples à réaliser sans véritable prouesse technique. C’était bien cuisiné, mais présenté cependant d’une façon un peu minimaliste…
On peut trouver à la carte (voici quelques exemples ):poitrine de poulet (16 Euros) cuisses de grenouilles (16 Euros) Hamburger de magret de canard (17 Euros). A la carte ,comme d’habitude en général,l’addition monte vite!

La carte des vins pèche fortement par son manque d’ampleur,très peu de crus sont représentés,La Savoie presque totalement oubliée -Chignin Bergeron de Michel Quenard (millésime?) proposé à 27 Euros :cher; tout comme l’est le Saint-Joseph de Courbis (42 Euros) ou le « coeur de grains » d’Ott (39 Euros) (toujours sans millesime affiché ).

Le service s’il est agréable, n’était pas ce soir là d’une grande habileté: Sauce tombée sur le dossier de chaise de ma compagne,puis sauce sucrée évitée de justesse sur la tête d’une autre convive…
A essayer si vous avez envie.

J’ai aimé:
les plats simples mais correctement élaborés. Le décor agréable à l’oeil.
Je n’ai pas aimé:
Les prix assez élevés le soir. Repas (2 plats -dessert)+ vin  de Savoie  : 54Euros.La terrasse vraiment trop bruyante. Le service qui manque de dexterité….

Pas encore de commentaire

« Precedents

Blog offert par
WebTv de Savoie Blogs de Savoie